Martine Walter

À l'usage des accompagnants

S'engager, renoncer, être libre

Crossroads
Crossroads
"Comme si en ne faisant rien, je pouvais trouver mon chemin"… voilà une phrase que n'auraient sans doute pas reniée les Schiff ! Les choix, la peur, l'apprentissage… et beaucoup d'autres choses avec cette chanson de Calvin Russel.
Prenez 6 minutes de votre temps pour écouter cette magnifique chanson de Calvin Russel "Crossroads", de l'album Le Voyageur. Une chanson dans la plus pure tradition de la fameuse croisée des chemins du blues. Et une belle illustration, selon moi, de ce que l'on appelle le scénario en AT. C. Russel nous rappelle que faire un choix, c'est s'engager, c'est aussi renoncer à ce que l'on ne vivra pas, c'est exercer sa liberté… et non la perdre.
Les paroles :
I'm standing at the crossroads
There are many roads to take
But I stand here so silently
I've got fear of a mistake
 
One road leads to paradise
One road leads to pain
One road leads to freedom
I swear they all look the same.
 
I've travelled so many roads
And not all of them where good
The foolish ones taught more to me
Than the wise ones ever could
 
One road leads to sacrifice
One road leads to shame
One road leads me to freedom
I swear they all look the same.
 
There were roads I never travelled
And the turns I did not take
There were mysteries that I could not unraveled
But leaving you that's my mistake.
 
So I'm standing at the crossroads
I'm imprisoned by my doubt
As if by doing nothing
I might find my way out
 
One road leads to paradise
One road leads to pain
One road leads me to freedom
But I swear they all look the same.
Je me tiens debout à ce carrefour
Il y a tellement de routes possibles
Mais je me tiens là silencieusement
J'ai peur de faire une erreur.
 
Un chemin conduit au paradis
Un chemin conduit à la souffrance
Un chemin conduit à la liberté
Je le jure ils se ressemblent tous.
 
J'ai pris tellement de routes
Et toutes n'étaient pas bonnes
Les plus folles m'ont beaucoup plus appris
Que les plus sages ne pourront jamais le faire.
 
Un chemin conduit au sacrifice
Un chemin conduit à la honte
Un chemin me conduit à la liberté
Je le jure ils se ressemblent tous.
 
Il y a des routes que je n'ai jamais vues
Il y a des tournants que je n'ai pas pris
Il y a des mystères que je n'ai pas pu éclaircir
Mais te quitter fut mon erreur.
 
Et je me tiens debout à ce carrefour
Emprisonné par le doute
Comme si en ne faisant rien
Je pouvais trouver mon chemin
 
Un chemin conduit au paradis
Un chemin conduit à la souffrance
Un chemin conduit vers la liberté
Mais je le jure ils se ressemblent tous.
Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

Martine Walter

À l'usage des accompagnants