Page introuvable

La page demandée /p-protection_permission_puissance n'est plus accessible ou n'a jamais existée.
Voici des contenus en relation avec la page demandée :

Les États du moi

Vignette de Les États du moi

Les États du moi en Analyse Transactionnelle

Les États du moi c'est LE concept de l’analyse transactionnelle. L'un des premiers mis à jour par Éric Berne et en même temps l'un des piliers de la théorie : il sert d'ailleurs de logo aux analystes transactionnels.
C'est un concept impressionnant a plusieurs titres : son originalité (il ne se confond pas avec le ça, le moi et le surmoi de la psychanalyse et aucune autre théorie n'a pensé un équivalent), sa puissance (il concerne à la fois l'intérieur et l'extérieur de soi), sa pertinence (il permet notamment une connaissance de soi très fine), son efficacité (c'est un outil de diagnostic majeur)… La richesse de ce concept explique qu'il s'affine encore aujourd'hui, de nombreux analystes transactionnels (dont José Grégoire) font des recherches approfondies pour aller toujours plus loin.
Éric Berne s'est aperçu qu'il y a une corrélation entre le comportement d'une personne, ce qu'elle dit, et l'émotion qu'elle transmet à un moment donné. Et que bien souvent ce même ensemble de manifestations se reproduit de la même façon face une situation identique. Il a ainsi fait le lien entre émotion, pensée et comportement. Il s'est ensuite rendu compte, en s'appuyant sur les travaux du psychanalyste Paul Federn, qu'il était possible de regrouper ces "corpus" de manifestions en trois ensembles distincts. Parfois, la personne se comporte (voix, postures, mimiques…) comme l'un de ses parents (pas n'importe quels parents), à d'autres moments elle reprend des attitudes ou une façon de parler qu'elle a eus quand elle était petite, et enfin à d'autres moments encore elle agit comme un adulte dans le langage courant : il appellera ces trois façons d'être les États du moi.

Changer cela fait peur !

Dans un précédent article, je montrais au travers de l’histoire de Mathieu, comment l’injonction « Ne réussis pas » peut bloquer une personne dans son désir d’évolution et surtout l’enfermer dans des comportements d’auto sabotage.
Je concluais mon article en montrant que pour sortir d’un blocage scénarique, il est nécessaire que la personne s’offre une permission lui permettant de sortir de l’injonction.
Cette semaine, je répondrai à Sandrine qui dans un commentaire de l’article, nous faisait part d’une de ses interrogations : « donner une permission ou aider à ce que la personne se la donne bouleverse le psychisme qui obéissait jusqu’à présent à une injonction ancrée et inconsciente. Cela peut engendrer de la peur. Cette permission doit elle être accompagnée d’une protection ? Si oui, laquelle? De quelle manière ? »

Quels sont les risques ?

Les psys et la loi : saison 7

Vignette de Les psys et la loi : saison 7
"Considérant qu'en réservant l'accès à la formation ouvrant droit à l'usage du titre de psychothérapeute aux personnes titulaires d'un doctorat en médecine ou d'un master en psychologie ou en psychanalyse, le législateur a assuré entre la liberté d'entreprendre et les exigences du onzième alinéa du Préambule de la Constitution de 1946 relatives à la protection de la santé une conciliation qui n'est pas disproportionnée et n'a pas méconnu le principe d'égalité"
Et c'est la fin du processus législatif stricto sensu revu et revisité maintes fois depuis… 2004 ! Les auteurs de la saisine du Conseil constitutionnel tentaient ici leur dernière chance de voir l'article réglementant l'exercice de la profession de psychothérapeute invalidé. Ce n'est pas le cas, les Sages de la rue Montpensier n'y trouvent rien à redire, la loi peut donc être promulguée.
La rédaction finale du texte est donc celle issue du travail de la Commission mixte paritaire, saisie après un vote divergeant entre le Sénat et l'Assemblée nationale : pour lire ce qui est dorénavant devenu l'article 91 de la loi du 21 juillet 2009 c'est ici, sinon pour l'essentiel, tout est dans l'article : Les psys et la loi : saison 5.

Rechercher un contenu sur le site