Page introuvable

La page demandée /p-lat_relationnelle_cest_quoi n'est plus accessible ou n'a jamais existée.
Voici des contenus en relation avec la page demandée :

L'horreur relationnelle

Vignette de L'horreur relationnelle
Bien sûr il y a le contenu : les accusations d'espionnage et de corruption de Renault sur trois cadres, un licenciement pour faute lourde en vue, une mise à pied conservatoire immédiate. Nous savons également la suite de l'histoire : des actes constitutifs d'espionnage inexistants, les cadres réintégrés avec dommages et intérêts trois mois plus tard et le directeur juridique ainsi que son supérieur licenciés, ce qui donne une gravité particulière à la scène dont nous sommes, je ne sais par quels moyens, les témoins. Mais, quoi qu'il en soit, la manière dont le directeur juridique (Christian) reçoit le cadre en question (Matthieu) et conduit l'entretien est pour moi l'exemple d'une véritable horreur relationnelle.
Vous pourrez écouter cet enregistrement sur le site de l'Express ou, à défaut, lire la retranscription intégrale ici (des mots seulement cependant, non du para-verbal et de l'ambiance générale).
Nous avons ainsi un directeur pour lequel les rituels, même ici, sont importants :

Entre les murs

Vignette de Entre les murs
Quelques mots d'abord pour ceux qui ne sont pas familiarisés avec la notion d'analyse de la pratique professionnelle. Il ne s'agit en aucune façon de juger ("Peut mieux faire"…) mais de porter un regard sur l'expérience vécue par le "client" afin qu'il puisse s'en servir pour son propre développement professionnel, voire personnel. C'est une démarche qui implique notamment le refus de se réfugier derrière la position de l'adulte, du sachant qui a forcément raison face à des adolescents (et d'écarter cette alternative tort/raison). Il n'est pas question de critiquer la pratique de François (d'autant qu'il s'agit d'un docu-fiction où tout a été scénarisé) mais d'observer ses apports personnels dans les séquences relationnelles avec ses élèves. Il va donc être beaucoup question de François… mais "l'analysé" c'est lui, pas les élèves !
Il est sûr que l'enseignement n'est pas un métier facile, surtout dans les conditions dures dans lesquelles il est parfois pratiqué et tout ne dépend évidemment pas que du professeur… mais pour une partie oui.
L'idée est la suivante : le rapport professeur-élève est à double niveau, le contenu (la transmission d'un savoir) et la relation (un professeur et un élève en interaction). Ce qui est demandé à l'enseignant, ce pour quoi il a été formé et sur lequel il est évalué prioritairement c'est la transmission d'un savoir : mais voilà la qualité de cette transmission dépend en grande partie de la nature de la relation. Il est sûr par ailleurs que l'élève, particulièrement à l'adolescence, est en demande de "nourriture relationnelle" : recherche de limites, rapport à l'autorité, modélisation, repères, etc. : voilà ce qui va à la fois confronter l'enseignant et l'enrichir : en prenant comme sujet d'analyse la "nourriture relationnelle" qu'il apporte, sa part de l'interaction, l'analyse de sa pratique va lui permettre d'apprendre de ses élèves et d'enrichir sa qualité relationnelle. Tout comme il peut également apprendre à décrypter les signaux (verbaux, para et non verbaux) que ses élèves lui adressent.

Isabelle Filliozat

Laissez-moi vous présenter ACCOFORA tout d'abord. ACCOFORA est un centre de formation situé près de Mâcon que je trouve particulièrement novateur. Mis sur pied par Jean-Luc Bazin et Anne Berthelin, coachs et formateurs, il s'agit - en plus d'une école de formation à certains outils comme l'AT, la Process com ou même l'accompagnement en tant que tel - d'offrir un apprentissage mêlant des approches aussi bien cognitives, qu'intuitives, émotionnelles, comportementales ou analytiques.
C'est dans cette perspective qu'ACCOFORA vous propose de venir écouter et rencontrer Isabelle Filliozat, le jeudi 27 janvier 2011, 19h30 au Parc de Mâcon (71) sur le thème : "Comment mieux communiquer en utilisant son intelligence sociale ?".
Isabelle Filliozat est (notamment) psychologue, psychothérapeute analyste transactionnelle et formatrice. Pendant vingt ans, elle a animé de nombreuses formations dans tous secteurs (hôpitaux, banques, sociétés d'assurances, industries, administrations…) et reçu des individus et des groupes en pratique privée. Depuis trois ans, elle anime des stages sur "la grammaire des émotions" ouverts à tous. Son activité aujourd'hui se recentre autour de la transmission et de la diffusion vers le grand public, livres, articles, conférences, émissions de radio… Elle est fondatrice de l'École des Intelligences Relationnelle et Émotionnelle. Auteure de onze livres dont le best-seller "L'intelligence du cœur" chez JC Lattès.
Présentation du thème de la conférence :

Les jeux psychologiques

Vignette de Les jeux psychologiques

Les jeux psychologiques en Analyse Transactionnelle

Les jeux psychologiques sont l'un des concepts phares de l’analyse transactionnelle. Éric Berne a publié un livre dédié à ce thème, Des Jeux et des Hommes, devenu best-seller.
Lisez cet extrait tiré de l'excellent "L'Attrape-Cœur" de J.D Salinger (Pocket, p. 40 et 55) :
[Holden et Stradlater, 16 ans, discutent dans les dortoirs de l'internat :]

Rechercher un contenu sur le site