Page introuvable

La page demandée /p-image_lhomme_linconnu_familier n'est plus accessible ou n'a jamais existée.
Voici des contenus en relation avec la page demandée :

Commencez ici !

Vignette de Commencez ici !
Merci d'indiquer l'adresse mail valide à laquelle vous souhaitez recevoir les 8 fiches au format PDF 
(gratuit et sans engagement de votre part)
ATTENTION : pour accéder à la page de téléchargement, vous devrez valider votre inscription dans le mail reçu

Martine Walter

Vignette de Martine Walter
Voilà quelques mots difficiles à écrire, que jamais je n'aurais pensé avoir à écrire. Cet article, sur ce site dédié à l'analyse transactionnelle, lu par de nombreux passionnés ou curieux de l'AT, ce sera ma façon de rendre hommage à Martine Walter ; et je pense aussi à vous qui peut-être aurez à coeur de laisser ici un message.
Martine a été l'une de mes formatrices en AT, j'avais envisagé également de me mettre en contrat sous sa supervision. Son départ si rapide, bien avant l'âge qui donne à penser que l'échéance se rapproche, est pour moi une nouvelle bien rude.
Martine Walter fait partie des belles personnes que j'ai eu la chance de rencontrer à ce jour. Ce que j'ai pu apprécier dans nos échanges et ceux dont j'ai été le témoin c'est sa justesse : de positionnement, de feedbacks, de strokes… Et ce qui m'a littéralement fasciné chez elle, c'est la puissance, la finesse de son intuition. Si l'intuition c'est "notre intelligence au galop", chez Martine c'était un Pur-sang arabe.

Au bout du conte

Ou le scénario de vie amoureux

Le sujet de son dernier film en tous cas est au cœur des préoccupations de l’analyse transactionnelle, Éric Berne, Fanita English et Steve Karpman ayant suffisamment montré les liens entre scénario de vie et contes traditionnels.
Le conte dont parle le titre du film, c’est le conte de fées qui  nous a été raconté et lu dans notre enfance et qui a contribué à construire entre autres notre représentation de la relation amoureuse. Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri nous parlent du conditionnement de la rencontre amoureuse, des chemins possibles, de l’infidélité, des déceptions, mais aussi de ce qui donne de la joie : l’amitié, l’entraide, les enfants.
  1. Le film s’intéresse à trois groupes de personnages :
  2. les enfants qui préparent un spectacle où ils joueront des personnages de contes de fées, sous la direction de la marraine-fée (Agnès Jaoui) ;
  3. les jeunes gens qui découvrent la séduction et l’amour ;
  4. les adultes et les parents qui connaissent la suite et les observent, certains avec cynisme, certains avec bienveillance.

Rechercher un contenu sur le site