Rendons au Parent...

ATscopie

L'homme-qui-avance

Pas dans le sable
Pas dans le sable
Dans le dédale des voies qu'offre la vie,L'homme-qui-s'avance s'interroge ;Le vacarme des conseils lui semble assourdissant. Les impérieux avis de « ceux-qui-savent » (et qui ont oublié de regarder…) font fi :De ses envies,De ses talents,De ses blessures enfouies ; Et voilà que les dogmes, et les modes et les normes en vigueur (éphémères dictatures d'une époque)S'empressent et le pressent à passer par des portes qui ne sont pas les siennes,S'imposent et le posent en des lieux qui ne sont pas les siens,L'attirent et le tirent sur des chemins incertains. Devant l'infini que lui offre la vie, l'homme-en-marche s'arrête :Il écoute le souffle de son cœur qui lui raconte sa légende personnelle,Il se laisse caresser par les vents du passé qui l'ont façonné,Il hume les innombrables parfums du futur en quête de celui qui lui convient.Alors, l'homme-en-pause s'aperçoit qu'il n'est plus seulEt observe, confiant, les phares qui jalonnent sa route. Alors, l'homme-en-pause parvient à sourire à son passé, sans rancune et sans regret, fier de l'aventure, fort de l'aventure.Alors, l'homme-en-pause comprend qu'il est la Vie, cette flamme en devenir que les vents du futur peuvent attiser ou éteindre.Et l'homme-nouveau-en-marche reprend sa route vers SA liberté. 
EBJ
Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

Rendons au Parent...

ATscopie