Kronos, qui s’est invité dans la vie des « dépêche-toi » les pousse à mener un maximum d’actions dans un minimum de temps.

Son objectif : « Nous avons peu de temps pour faire tout ce que nous avons à faire »…

Le « dépêche-toi » est centré sur le fait d’être en activité. Il décide vite et est capable de suivre plusieurs dossiers en même temps.

Son attitude corporelle est marquée par l’urgence : les sourcils froncés, les yeux fuyants, les jambes ou les pieds toujours en mouvement, il fait montre d’impatience lorsqu’il doit attendre.

Un « dépêche-toi » au positif : il travaille vite, est capable d’abattre une quantité effrayante de travail aux yeux des autres. Il pense vite et souvent bien. Il est donc un allié de qualité dans des professions d’urgentistes ou d’action. Il est résistant au stress et à la pression.

Un « dépêche-toi » au négatif : adepte de la procrastination et de la dernière minute, il peut se montrer très stressant pour son entourage. Dans sa précipitation, il commet souvent des erreurs importantes qui peuvent se montrer graves. Il est distrait et oublie ses affaires, ou bouscule les autres dans sa précipitation.

Suis-je un « dépêche-toi » ?

Voici quelques questions pour vous aider :

  • Ressentez-vous de l’irritation lorsque les autres sont lents ?
  • Avez-vous du mal à patienter, à attendre, à faire la queue ?
  • Arrivez-vous en retard même quand vous vous êtes arrangés pour arriver à temps ?
  • Vous arrive-t-il de prendre un rythme lent en vous disant qu’il faudrait vous dépêcher ?
  • Le silence vous met-il mal à l’aise ?
  • Pianotez-vous ou tapez-vous des pieds en signe d’impatience ?

Laissez-nous un commentaire ci-dessous pour nous dire comment cet article vous a aidé.

2014 © VRPS Consulting, par Pierre Cocheteux

Analyse Transactionnelle . fr + 33 6 38 39 39 33