Le coachOk, c’est vrai j’avais quelques idées sur la manière dont le métier de coach allait être évoqué… mais j’étais prêt à avoir un regard sans attente sur ce film ! Bon, j’ai bien aimé le Coach, d’Olivier Doran, j’ai passé un bon moment de détente avec Jean-Paul Rouve et Richard Berry… mais non décidément ce n’est pas pour cette fois que nous aurons un film grand public qui montre ce qu’est un (vrai) coaching !

Mais pourquoi ? Au début on nous présente pourtant une situation qui semble quasi-impossible à redresser, et à la fin, grâce à un homme qui manie les clés de BM comme la process com (à coups de poker), tout fini bien ! (désolé je vous ai dis la fin, mais si vous voulez un film à suspens changez de programme).

Pourquoi donc ? Pour des raisons aussi longues qu’un générique de film, alors j’en ai choisi trois importantes :

  • On ne peut pas coacher un client à son insu (si, si je vous jure). C’est même évoqué dans le film, Richard Berry parle de raisons éthiques : mais c’est bien plus large ce serait comme d’opérer un patient sans qu’il le sache…
  • Le coach ne donne PAS DE CONSEIL : on ne voit pas bien au nom de quoi, c’est même tout l’intérêt du métier et la beauté de la chose,
  • Le coach ne fait pas à la place de son client : non, non si jamais votre coach vous propose d’appeler à votre place la femme dont vous êtes amoureux pour vous faciliter le premier pas, s’il vous propose de faire les boutiques avec vous pour vous relooker (le relookage, un incontournable ça non ?) : ça n’est pas du coaching ! Et puis ça va vous faire cher la paire de chaussures…

Alors c’est quoi, mais c’est quoi le coaching ?

Voilà une base de départ : le coaching

Une autre en vidéo (34 minutes) : Conférence de Jean-Yves Arrivé, coach, dans un lycée.

CatégorieAu fil de l'eau

2014 © VRPS Consulting, par Pierre Cocheteux

Analyse Transactionnelle . fr + 33 6 38 39 39 33