Un atelier proposé par l’Institut Rhônalpin d’Analyse Transactionnelle et Approches Pluridisciplinaires à Lyon, les 22, 23 et 24 mai 2010, et animé par Bill Cornell (TSTA-P) : « Intimité, résistances et créativité dans la relation d’aide ».

 

Cet atelier s’adresse aux psychothérapeutes et aux personnes en formation dans le champ psychothérapie, mais il est ouvert aux autres champs de l’analyse transactionnelle.

 

Programme :

Lorsque nous nous engageons dans des relations d’aide à la personne, que ce soit comme consultant, enseignant, superviseur, conseiller ou psychothérapeute, il est inévitable selon Bill Cornell que naisse une intimité.

Pour lui, cette intimité ou proximité se développe même lorsqu’existe une distance professionnelle importante. Allant plus loin dans son développement théorique, Cornell n’hésite pas à parler de couple pour nommer la relation d’aide. Ceci pour mettre en lumière qu’il peut se rejouer, durant l’accompagnement, des processus qui évoquent nos relations les plus intenses, les plus fondamentales ou les plus anciennes et cela pour les deux protagonistes. De ces processus peut apparaitre un sentiment de familiarité qui peut passer de la confiance à la méfiance, du confort à l’irritation, de l’autonomie à la dépendance. Dans leurs aspects les plus productifs, ces processus permettent d’exprimer une capacité corporelle de supporter l’affect, la pensée et la traduction des expériences en mots. Ils laissent une large part à la créativité et, comme l’écrit Berne à la force « d’aspiration » et au désir fondamental d’être aussi vivant que possible. Dans leur versant limitant, ces processus peuvent engendrer des résistances, des impasses relationnelles, tout cela mis en jeu à l’intérieur de la dynamique de transfert et contre transfert, de processus parallèle, d’identification projective.

Cet atelier est à la fois théorique et expérientiel. Les participants pourront explorer ces dynamiques à travers la théorie, des exercices pratiques et de la supervision.

De formation psychanalytique, Bill Cornell s’est intéressé aux théories et pratiques reichiennes et néo reichiennes ainsi qu’à la fonction cognitivo-sociale des émotions. Il a écrit de nombreux articles, notamment : « impasse and intimacy in the therapeutic or consultative couple : the influence of protocole » en collaboration avec N.M.Landaiche (cf AAT n°120, oct. 2006).

 

Pour tout renseignement complémentaire : Institut Rhônalpin d’Analyse Transactionnelle.

 

 

CatégorieAgenda des Ateliers

2014 © VRPS Consulting, par Pierre Cocheteux

Analyse Transactionnelle . fr