Le jeu de pouvoir1, concept développé par Claude Steiner, décrit avec précision les tentatives pour contrôler autrui. Elles passent par le corps (et visent à intimider), ou par le langage (et visent à séduire, à inspirer honte et culpabilité). Elles sont grossières et évidentes ou subtiles et presque indiscernables. Toutes passent par l’action sur autrui (actives) ou par la résistance à autrui (passives). Ces tentatives peuvent échouer ou réussir avec le risque dans ce cas d’installer une relation de pouvoir régulière entre les deux partenaires. Les rôles professionnels de commandement suscitent des relations entrainant facilement des jeux de pouvoir.

J’ai longuement développé dans mon livre  » Sortir des conflits  »2 ces différentes tentatives pour contrôler autrui et les stratégies pour résister, partant du principe qu’une relation quelle qu’elle soit ne s’installe qu’avec l’accord implicite des deux partenaires, sauf cas d’abus de faiblesse par personne exerçant l’autorité.

J’ai montré comment nous avons appris, enfants, de notre entourage, les différentes manières d’exercer le pouvoir en imitant les adultes en situation de pouvoir ou en leur résistant avec les stratégies des faibles, stratégies qui sont celles des comportements passifs et qui vont de « ne rien faire » à la violence contre l’autre ou contre soi-même (incapacitation).

Les lecteurs ont pu identifier s’ils appartenaient plutôt à la catégorie des joueurs naïfs, impulsifs, manipulateurs ou coopératifs.

Dans tous les cas, les jeux de pouvoir sont le pain quotidien de la vie de famille et de la vie professionnelle même s’ils atteignent peu fréquemment la violence qu’on voit décrite par exemple dans le film « La journée de la jupe ».

Les jeux de pouvoir dans les établissements scolaires concernent en effet les relations entre élèves (harcèlement, rackett) ou les relations entre professeur et élèves. Dans ce film très prenant, les deux exemples sont abordés : un des élèves a filmé le viol d’une élève de sa classe sur son téléphone portable ; il exerce chantage et rackett sur les autres avec la collaboration de son petit clan. Il a une arme dans son sac.

Le professeur dont le rôle est joué par Isabelle Adjani a des convictions républicaines fortes et des projets de réussite pour ses élèves, mais elle est débordée par la capacité de nuisance d’une petite minorité et par la mentalité du milieu concernant le statut des femmes dans la société. Elle résiste à sa manière aux pressions du milieu en continuant de porter une jupe quand elle vient travailler. Un jour, dans le lieu clos de la salle réservée au théâtre, alors qu’elle affronte une classe inattentive et agitée qui échappe à son influence, elle tombe sur le revolver du chef du gang et le confisque. Brusquement le pouvoir change de camp.

Elle s’en sert pour obtenir l’obéissance : avec une arme, on peut intimider, provoquer la peur, obtenir que tous se couchent par terre, les mains sur la tête (c’est une situation de jeu de pouvoir physique et grossier). On peut faire répéter les dates de naissance et de décès de Molière. En revanche, impossible de mettre les élèves au travail et de leur faire apprécier l’école. L’escalade dans la violence est bonne pour les gangsters, mais c’est le piège pour des professeurs. Cela finit très mal. Dans les jeux de pouvoir on trouve comme dans les jeux psychologiques trois degrés d’intensité et de gravité. Le troisième degré conduit à l’hôpital, à la prison ou au cimetière.

Beaucoup des modèles de l’analyse transactionnelle peuvent servir à décrypter les situations drôles ou tragiques de la vie sociale. C’est l’un de ses intérêts. Elle apporte aussi des réponses, des stratégies pour créer la coopération et prévenir les issues dramatiques. La situation décrite dans « La journée de la jupe » est vraisemblable et poignante, mais quand même très rare. Heureusement !

 


  1. Voir L’autre face du pouvoir, Desclée de Brouwer 1995 []
  2. Sortir des conflits, Méthode et outils pratiques avec l’analyse transactionnelle, InterEditions 2009 []

2014 © VRPS Consulting, par Pierre Cocheteux

Analyse Transactionnelle . fr