communicationAujourd’hui nous n’avons plus guère le choix, les relations avec les autres sont devenues indispensables aussi bien dans le monde professionnel, qu’associatif ou personnel.

La communication interpersonnelle fait donc partie intégrante de notre vie, mais il arrive que pour des raisons personnelles, certains d’entre nous soient en difficulté lorsqu’il s’agit de s’exprimer avec les autres.

J’entends souvent des arguments comme :

« Je n’ai rien d’intéressant à dire », ou « J’ai peur d’ennuyer les autres avec mes histoires » ou encore « pourquoi s’intéresseraient ils à moi ? »…

Communiquer s’apprend-t-il ?

Il existe de nombreux mythes à propos de la communication. Le plus courant consiste à croire que la communication serait un don inné qui ne s’apprend pas. S’il est vrai que le lieu de notre naissance, notre culture, la famille qui nous a vu grandir ont un impact important sur notre manière d’être en relation avec les autres, il est possible d’apprendre à mieux communiquer.

Communiquer d’égal à égal avec les autres.

Éric Berne, en s’appuyant sur les travaux du docteur Frank Ernst a proposé un outil d’analyse particulièrement pertinent quand il s’agit d’apprendre à communiquer authentiquement avec les autres : les positions de vie.

Berne postule qu’il y a deux façons de se penser en relation avec les autres :

On peut penser de soi-même :

  • Je suis quelqu’un de bien

Ou

  • Je ne suis pas quelqu’un de bien

Et l’on peut penser des autres, ou du monde :

  • Qu’ils sont des gens bien

Ou

  • Qu’ils ne sont pas des gens bien.

Il en découle quatre positions de vie :

Moi

Les autres

 Position de vie 

Je suis bien

Ils sont bien

+ / +

Je suis nul

Ils sont bien

– / +

Je suis bien

Ils sont nuls

+ / –

Je suis nul

Ils sont nuls

– / –

Relisons nos exemples avec notre outil :

« Je n’ai rien d’intéressant à dire », ressemble à une position – / +

« J’ai peur d’ennuyer les autres avec mes histoires » ressemble aussi à du – / +

« Pourquoi s’intéresseraient ils à moi ? » ici l’on serait plutôt dans du + / –

Ces croyances à propos des autres ou de moi-même impactent la manière que j’ai de les aborder et d’entrer en communication avec eux.

Berne propose la positon + / + comme un idéal favorisant la communication avec les autres. Quand je suis en + / +, j’ai confiance en moi et aussi dans les autres, je n’ai donc plus de raison de penser que je vais les ennuyer avec mes histoires ou qu’ils ne s’intéresseront pas à moi.

Se positionner dans une position de vie + / + peut sembler artificiel ou difficile pour quelqu’un qui a l’habitude d’une position – / + ou  + / -, mais cela est pourtant particulièrement efficace lorsqu’il s’agit d’apprendre à améliorer ses capacités à entrer en relation avec les autres.

Cette semaine, je vous propose de partager avec moi dans les commentaires ci-dessous vos expériences en matière de changement de position. Comment vous y êtes vous pris ? Qu’est ce que cela a changé pour vous ?

Merci de votre participation.

Laissez-moi simplement ici votre prénom et votre email et recevez : 

8 Fiches AT8 Fiches pratiques pour comprendre l’Analyse Transactionnelle

"Les 8 indispensables de l’Analyse Transactionnelle" en Format PDF

+ les nouveaux articles du blog

+ Des informations en avant première sur nos formations

+ De nombreuses surprises...

2014 © VRPS Consulting, par Pierre Cocheteux

Analyse Transactionnelle . fr + 33 6 38 39 39 33